top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurCretté Alexandra

Lasisine, un poème de Dorvil Rossiny

À toutes les Maria du monde


Je voyage aujourd'hui Dans l'épicentre de ton corps

Mon regard chante un murmure moi ma pensée mon obsession

je n'écrirai plus

Plus tard qu'un mot Non j'ai oublié C'était tabou - promis

Toi

être délicieux Ton nombril salade décorative Dominant le plat de ton corps

J’avais un bon appétit d' aimer

Oh j'ai oublié C'était tabou quand même

j'avais faim


201 vues1 commentaire

1 comentario


markedlylamisere
24 mar 2021

C’est excellent de ta part Dorvil.

Me gusta
Post: Blog2_Post
bottom of page