top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurCretté Alexandra

Rupture, de JJJJ Rolph

Dernière mise à jour : 7 oct. 2021

Pour que l’aurore renaisse sur l’Arum.


Il faisait nuit dans ma tête. Et il le fait encore. Il est des jours où tu brises toutes les fenêtres qui s’ouvrent en moi. Mes fenêtres ne s’ouvrent que pour toi. Il faisait lourd dans mes yeux. Des tonnes de pleurs et des miroirs brisés. Et si l’amour n’était que mon ombre qui imite tes pas ? Et si ma vie n’était qu’une chandelle allumée pour tes yeux ? Tu sais, tu es ce mur où je peux briser mes nuques sans remord. Il faisait laid sans toi. Et il le fait encore. Toi qui as offert une corbeille de fruits à l’animal fragile accroché à mon arbre. Mais tu es partie. Tu fais pousser des cactus au fond de moi. Ma vie un immense champ de barbelés. Je ne pleurs plus, les larmes ne te ressemblent pas. J’invente une astuce pour crier ton nom de la plus noble des façons. Je crie le nom de toutes les villes à tes pieds. Toutes les rues de mes villes sont faites de ton odeur. Mon amour, te souviens tu de la pierre ? J’ai été à la Place des Amandiers ce jour là. Pour me rappeler de toi. De nous qui ne sommes qu’un. Il faisait beau dans ma tête. Car il ne pleuvait que toi. Ton absence qui me ronge. Ta folie qui m’obsède. Seule ta folie peut recoudre les pages de ma vie quand elles sont déchirées. Et tu es partie. La pierre y était. Seule. Sans toi, cette pierre reste sans âme. Une pierre quelconque au bord d’une plage. Je regarde la mer, je ne vois pas ton reflet. Que vaut la mer sans ton miroir d’argent ? Mes rêves s’acheminent vers l’éclat de ta voix, de ton être. Tu es cette rivière qui ne coule pas. Ce fleuve que je ne traverserai jamais. Il faisait froid dans mon cœur. Et il le fait encore. Reviens mon amour pour que l’aurore renaisse sur l’Arum.





176 vues0 commentaire

Comments


Post: Blog2_Post
bottom of page