top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurCretté Alexandra

Zombie à l’entrée de tes cuisses - un poème de Widjmy StVil


Mon cœur bat à cent mille yards

- L’idée de te voir -


Pendu à ton essence

je suis zombie à l’entrée de tes cuisses


Si seulement tu avais su rompre ce sort

je serai peut-être libre


Libre de jouer de ces filles

Mais je me déteste à présent.

Tu es

l’insomnie de mes rêves

Tu es cette vérité baignée de mensonges


J’ai bu ton poison pour du miel

brûlé ma route en sens unique


Maintenant je ne suis qu’avec moi même


Je voudrais encore changer de pseudo 

dans l'histoire de cet amour schizophrène.





158 vues1 commentaire

1 comentario


stacey15jean
09 sept 2023

C’est hors du commun mais validé 🤝☺️

Me gusta
Post: Blog2_Post
bottom of page