top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurCretté Alexandra

Villes d'Amazonie, villes de la Caraïbe, un poème de JJJJ Rolph

A ma ville natale



Les fourmis dessinent une aquarelle sur la Place Dumas

Ô Jérémie ville mensongère et médisante

Je suis né de tes yeux maritimes

Comme un sage simbi

Tu es cet indicible songe

Qui berce mon sommeil

Jérémie ville perdue

Dans une immense solitude

Tu es dans l’arc-en-ciel du poème

Le sous-vêtement d’une jeune fille en effervescence.








105 vues1 commentaire

1 Comment


atersonsainval
Sep 08, 2021

Une petite ville

que j’appelle

le petit salon

d’honneur.


Like
Post: Blog2_Post
bottom of page