top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurCretté Alexandra

Villes d'Amazonie, villes de la Caraïbe - Poèmes de Daniel Pujol tirés du recueil Aurore


BELEM


je me suis passé de poésie

comme l’on se passe de tabac, de café, d’alcool et de filles

je me suis passé de poésie comme l’on s’abstient de respirer

en traversant un marécage

mais je suis allé à Bèlem pour aller à Bèlem

je ne suis pas sorti de Bèlem

ville que l’on rejoint et que l’on quitte par un même endroit

entre l’aéroport et le bordel locomotiva

je suis allé à Bèlem pour aller à Bèlem

et je ne sais pas si la poésie m’a suivi ou m’y a précédé

mais de nouveau je ne peux plus m’en passer

comme de tabac, de café, d’alcool et de filles




BAR DO PARQUE



le goudron sous la pluie a une odeur singulière

mêlé aux gaz d’échappements

le bois mouillé aussi

que des spéculateurs inconscients entassent dans les entrepôts des docks

pour le plus grand malheur de l’état du Parà

et les noix de coco vertes luisent vides

plantées sur le grillage qui entoure le bar du parc

et de sous le manguier des femmes vous appellent




30 vues0 commentaire

Comments


Post: Blog2_Post
bottom of page