top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurCretté Alexandra

Villes d'Amazonie, villes de la Caraïbe - Poème de Daniel Pujol, extrait du recueil Aurore

AVENUE DE GAULLE 11H45


Cayenne est une ville qui n’aurait pas intéressé Jorge Luis Borges

aucun labyrinthe aucun miroir

des cases évidées remplies d’herbes folles

des immeubles semblables à un décor de théâtre et beaucoup d’administrations

puis des vitrines où se décolore la marchandise d’outre-mer

de temps en temps on voit aux fenêtres des filles en paréo

on salue au moins une vingtaine de connaissances sur cinquante mètres de trottoir

il est impossible de mourir de faim tellement il y a de commerces voués à la vente de sandwiches

sur la place des palmistes

des chinois aux habits fades veillent sur des caisses enregistreuses

des haïtiennes portent le monde sur leurs têtes

des blancs en short et sandales boivent des bières chez M

athilde

des drogués provinciaux des voleurs de deuxième main

se garer dans le respect de la loi devient un calvaire

la pacotille s’étale mais ne se vend pas

un vieux sur son balcon regarde fixement les passants

de temps en temps une brésilienne fait se retourner les hommes sur son passage

il paraît que celles d’ici ne sont pas les plus belles

de toute façon seul le fric les intéresse

entre midi et quatre heures les rues sont vides

une monotonie ondulante envahit tout

sa to fé

mo la mo ka tchembé








24 vues0 commentaire

Comments


Post: Blog2_Post
bottom of page