top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurCretté Alexandra

Villes d'Amazonie, villes de la Caraïbe - Poème de Daniel Pujol, extrait du recueil Aurore

TEXACO


Ô beauté des stations service…

trouée d’harmonie dans le chaos des villes...

cités lumineuses qui attestent

l’unité du genre humain

Les pompes et leurs différents contenus,

soigneusement alignées

qu’un habile jeu de couleurs distingue.


Ô néon, qui rend à l’architecture fonctionnelle

sa grandeur de parfaite clarté,

bannissant la pénombre,

l’occulté, la notion très suspecte de recoin,

sombre refuge des rêveries stériles.


Ô garage et ses différents ateliers,

ceux où l’on effectue les réparations urgentes,

le remplacement des roues défectueuses ou les vidanges,

perfection de la technique.


Rutilance du grand local où l’on paie.

Etat-major, avec ses caisses enregistreuses

ses ordinateurs,

informés par chacune des pompes

les informant en retour,

une fois le paiement effectué.


Et le petit magasin pourvu de tout de tout ce dont rêvent les hommes :

huiles, liquides de frein, bonbons, cacahuètes,

sprays à multiples usages

- désodorisants ou utilitaires -,

chocolat, boissons fraîches, biscuits,

alcools, presse internationale, revues pornographiques,

cassettes, jouets pour les enfants, préservatifs, porte-clefs

autoradios, essuie-glaces, tournevis ,

trousses de toilettes, cartes routières, peignes.


Il y avait les immenses complexes des autoroutes allemandes

et nord- américaines, avec leurs self-services et leurs

toilettes immaculées,

il y avait les stations de Carrefour et Pétionville

temples au milieu des ruines,

avec leurs gardes armés, qui ne révélaient

leurs véritables grandeur que la nuit venue,

les belles rodoviales brésiliennes aux plats appétissants.



La Texaco de Cayenne réalisait une synthèse des deux styles.

Il y régnait aussi une agitation permanente,

de voitures remplies de femmes,

de jeunes à l’air revêche

négociant du combustible pour leurs deux-roues

toujours impatients,

d’automobilistes solitaires faisant provision de cigarettes

et de sodas

et de drogués offrant des services inutiles contre de la menue monnaie.




31 vues0 commentaire

Comments


Post: Blog2_Post
bottom of page