top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurCretté Alexandra

Un poème JJJJ Rolph, extrait de son recueil Un Oiseau rouge pour l'aurore

Dernière mise à jour : 2 mai 2021



Dans une nuit maltraitée par le chant des sauterelles

Je remets sur ma ville sa robe de fauve

et de puanteur

Je lie mes rêves à la cadence d’une femme en overdose

Je n’ose pas te parler des sanglots d’une rose

qui se tue

Pour la sauvegarde de son nom

La longueur de mes nuits appartient à tes gestes

Dans ce poème d’amour je t’invente

Un serpent qui ne siffle pas

Un chien qui aboie quand la lune lui sourit

Dans une nuit maltraitée par le chant des lucioles

Le destin est une belle femme qui accompagne le jour

dans ses voyages d’adieux.




52 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


Post: Blog2_Post
bottom of page