top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurCretté Alexandra

Terre Mère - un poème d'Alexandra Cretté - World Poetry Movement 2022, photographie d'Alizée Thomas

Ma mère est morte et je mange la terre avide

d'y retrouver son odeur percée d'amour


Moi qui regarde le ciel comme un ani perdu

pour retrouver le fil des vents

je me suis trop penchée sur le destin des hommes


J'ai failli en oublier le monde

qui bruisse

et où nous ne sommes rien de plus que des planteurs de bananes et de riz

imbéciles et lents


Si je me tourne vers la mère

je saurai retrouver le Maskilili chevelu qui a voulu me perdre

Je n'aurai plus peur de lui ouvrir les bras

de lui manger les seins

de lui planter une chanson de la pluie

je pourrai écraser le roucou sur mon front pour imiter le sang

et saigner dans ma chair malgré tout



je pourrai marcher à l'envers


et continuer à dire l'histoire des morts et des vivants






14 vues0 commentaire

Comentarios


Post: Blog2_Post
bottom of page