top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurCretté Alexandra

Rêve crasseux - un poème de Dorvil Rossiny

Je rumine l'espoir comme une rose de Jéricho condamnée dans une solitude de sécheresse.

J'ai beau chercher les yeux bleus du ciel La joie dans le cristal du rire d’une flûte de pan Le son est vide.

Le vent n'est plus là

La mélodie devient un écho silencieux

Tout est mort assassiné dans l'absence du temps

La saison là Rien ne javelle Pas même les alpistes des Canaries

Le polyoside est noir de cellulose

Plus de brindilles pour fortifier l'avenir



Rossiny Dorvil




93 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
Post: Blog2_Post
bottom of page