top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurCretté Alexandra

Révolte - Les verbes engendrent Guyane, un poème de Dorvil Rossiny


Oh ciel pleurant De multiples races Trace la révolution au carrefour des migrants Où fiente la liberté Les âmes s'installent Réinventent la vie au plaisir douteux des attentes Mamoure,

L’espoir est bleu d'aventure

il colonise la ville Cayenne devient le sujet d'une idée Mère qui mène seule à Paris Nobles et sujets Vagabondent pour y vivre Pleins d'intentions sans convictions On y combine l'imminence de la révolution avec des plumes forcées

Forcément les livres d'enfants y impriment lentement le mot ville Loin des goûts d'autres mets Patrie Guyane Constante Cayenne

Fièrement pourrait flotter l'avocat aux étoiles rouges sans être une mascotte



96 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
Post: Blog2_Post
bottom of page