top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurCretté Alexandra

Révolte - Cuba mon amour, un poème de JJJJ Rolph


Le temps pluie sauvage

Qui arrache ma mémoire

Grand-mère

Toi qui m’ouvre à jamais

La porte de nos ancêtres

Sur cette voie unique

Qui conduit vers nos dieux

Nos étoiles tranchantes

de sierra maestria

Le vent illumine

Tout arbre qui chante

Pour celui qui se bat

Contre l’avarice de l’aigle

O Cuba mon amour

Chaque nuit qui tombe

Tu grandis dans ma tête

Grand-mère

Toi qui contes chaque jour

Ces hommes barbus

Qui soulèvent leurs armes

Contre l’étoile caïman

Un poème d’amour

Pour ce porte étendard

Pour notre révolté

Qui met un parapluie

A toutes villes qui souffrent.



54 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


Post: Blog2_Post
bottom of page