top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurCretté Alexandra

Mon pays comme les quatre saisons, un poème de Nitza Cavalier


Une nature, une nation, un pays et un peuple

un matin, un midi, un après midi et une nuit

un matin de soleil de plomb

un matin où nos mères se grillent ardemment

un matin où nos ventres gargouillent la misère de la terre

Un matin où le fleuve humain crie désespoir

Un matin où nos vie s'ensanglantent perpétuellement

Un matin de nature

Un matin sur le chemin du midi

Démon du midi

Rhétorique du midi

Feu du midi

Calvaire du midi

soleil du midi

meurtre du midi

Tours du midi

Saleté du midi

Politique du midi

Loi du midi

Décret du midi

Serment du midi

larmes du midi

Arme du midi

Vol du midi

Viol du midi

Répression du midi

Perte du midi

Saison du midi

Prière du midi

Famine du midi

Guerre du midi

Résistance du midi

Surgit alors une gouttelette de paix

qui transcende cette nation

Ce pays qui pleut ses complaintes

Ce peuple qui restera souverain

Et l'après-midi conduit à la nuit

une nuit bienfaisante

Une douce nuit d’étoiles caressantes comme un amour

Une nuit si chère dont l’ombre se luit d'étoiles

Une nuit où

la valse des arbres fait palpiter nos cœurs

Une nuit que voici

Une nuit qui brûle

Une nuit qui danse

Une nuit qui chante

Une nuit qui rit

une nuit qui sourit

Une nuit qui aime

Une nuit qui calme

Une nuit qui conseille

une nuit qui sensibilise

une nuit qui unit

Une nuit qui révolte...








83 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
Post: Blog2_Post
bottom of page