top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurCretté Alexandra

La peine des dix-huit joints - Poème-pouillot de Loran Kristian


1. C’est au moment où l’haleinée touche, à fleur de peau, les coqs dans la cité, que la bascule

s’opère. L’huile


2. La sphère s’en vient impénétrable, le vent dur comme la pierre, l’eau pimentée de couleur

jaune, rouge, verte, où pêchent des graines relevées, des assaisonnées chaudes ou cuites, les

maculées


3. A ce moment là, même, regarder dans un miroir fait peur. Tant tous les dalots cuivrent.

Toutes les souillures, les plombs et argentées paraissent sans tain. Quant à tourner sur chair,

quant à descendre droit vers l’enfer...


4. Car la crainte d’y être, pour si peu ou pour beaucoup. Crainte de ne pas se voir. De ne pas

s’être mêlé. Et peur de rendre compte de quelque cause qui cloche


5. Qui donc fréquente l’embouchure pour gober les crapauds et les diables de mer, voit la

bouche prendre un ton verruqueux, tête enflée souvent, où poussent des épines à piqûre

venimeuse


6. A ce moment là, même, se dire complice dans un miroir fait leurre. Avec le silence construit

par des regards en fuite. Le mal au front avec la femme au centre. Des persuasions de goût

mielleux ; des haines comme des ires


7. Par être convaincu, on fait entrer ces preuves et ces raisons d’aller plus loin encore, de passer

les frontières, derrière mornes et couverts ; obscure tristesse, où crèvent les vivacités dans le

mille des éclats


8. Rester là. Qu’à attendre


9. Ou fine observation


10. Comme est à voir, à prendre ou à laisser sur les robes en demi-deuil, comme aux limites des

damiers, cette sécante droite calibrée à l’air du temps, se formant en fonction du

déroulement d’action


11. Comme un ensemble de points communs, raccord sur toute la ligne, tirant un trait au

marteau-piqueur comme à la tronçonneuse, coup de piston, air comprimé, coups, frappes et

abattages


12. N’est-ce pas le clair du temps ? N’est-ce pas ce qui transpire de nos lèvres vrillées, de la geste

fracturée, ou du boniment nu ?


13. Marchand ambulant facilement, espèce de chèvre rare montée par un bélier, chabin à la

mode d’Inde encore, machine de guerre servant à enfoncer les portes ouvertes


14. N’est-ce pas l’obscurcissement rêvé ? D’où les trêves conspirent, chadrons noirs ensablés,

sans tête et cent mâchoires articulées pour nous consommés crus


15. Quand la question se pose et se détend, lasse comme un genre gâté, roulée comme une tôle

par grande volée de vent, foudroyée aujourd’hui par la force mécanique


16. Quand cette force te prend, persiste, t’impose son tuyau déconné, son rapport sans trace et

sans chiré ; un long bras long enfoui par le fondement


17. Ce qui apparaît en ce cas là, même, c’est ton propre délire extradé dans un corps, pluie acide

des semences internées en ses airs


18. Et tout doit disparaître, pourtant, comme a dit le commerce. Quel que soit le prisme, doit

rester le pouvoir exceptionnel de blanchir le corail; nègre à crabe aveuglé, rendu docile et sourd par la livrée du monde.





78 vues0 commentaire

Comments


Post: Blog2_Post
bottom of page