top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurCretté Alexandra

La Paix, la Guerre - Vers d'incendies, un poème de Jonas Charlecin, illustration de T. Sarfis

Poème écrit dans le cadre de l'action "Chaîne mondiale de poèmes pour la paix", 2022


Vers d’incendies

Une matinée ensoleillée comme

Jamais on en n’avait vue

Une ondée de braises

Ces averses passant la nuit maléfice

La nature seule a préservé son originalité la nature seule

Voilà pourquoi l'Homme l'a en haine

Depuis les obsèques d'Adam

Eve n'a jamais été autant veuve

« Des Milliards Des Milliards

Il faut des Milliards ! » Clame l'Homme avide

Dans ce monde capitaliste de rideaux de fer

Un nanti aux USA

Une cosette en RDC qui furète la pierre

Des pleurs des pleurs mes amis où êtes vous

De la faune à la flore la forêt s'inclinant

Dépourvue de toute brillance

Des pleurs des pleurs mes amis je vous cherche

Des mois de feux ravagent mon cœur

Suis-je toujours le poumon vert

Sont-elles tailladées et transitées mes graines nourricières


Les coutumes de mes pères sont victimes du Bulldozer

Des enfants sans droits comme

Jamais ils n'ont été jetés dans cette rue

Des vers pour ces criminels comme

Jamais ils n’ont été lus

Enfant tribal de l’Amazonie

Enfant de Congo dans les mines de Cobalt

Enfants qui se rassasient de lanières à Madagascar

C’est pour vous que j’écris

Ces vers d’incendies




40 vues0 commentaire
Post: Blog2_Post
bottom of page