top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurCretté Alexandra

Julie Boileau - une artiste par elle même dans la Revue Oyapock




J’inscris ma démarche artistique dans la photographie environnementale.


Mes créations sont souvent totalement végétales mais laissent parfois entrevoir l’humain ou plutôt son «corps extérieur» personnel.






Le végétal, et plus particulièrement la forêt, est à l’origine de mes projets, souvent de longue durée.

J’ajoute parfois du texte, des dessins ou même des volumes aux photographies.


Ces projets portent sur la relation des corps à leur environnement et questionnent l’entrelacement de

l’identité et de la nature dans ce que j’appelle les environnements «vivants».





Le végétal est la forme la plus éloigné de notre corps de mammifère et son fonctionnement nous est

encore en partie mystérieux.


Ses formes, son infinité, sa décentralisation sont pour moi une inspiration

de vie et l’objet de mes questionnements artistiques.





La forêt, ce grand Tout végétal, chahute les certitudes et symbolise une résistance et une indépendance dans l’Histoire.

À travers elle, je me plais à questionner notre apprentissage, les formes de la nature que l’on reconnaît, leur équilibre et cette altérité fondamentale pour l’humanité.






Même en m’éloignant d’elle dans la représentation, elle représente des valeurs et une esthétique que je travaille en arrière-plan.





33 vues0 commentaire

Comments


Post: Blog2_Post
bottom of page