top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurCretté Alexandra

Je déteste ce poème- un poème de JJJJ Rolph

Au testament du captif.

Coup d’œil au spectacle de Miss Cavalier Maudis sois-tu colon! Maudis sois-tu poète! Comment parler de toi de cette vilaine façon ? Il m’est très lourd ce poème Je ne l’écrirai pas Je ne peux pas l’accoucher Il n’y a aucun mot pour parler d’amour Vois-tu? Comment parler de toi avec ces mots lugubres? Tu sais Il y a un peu de toi dans toutes mes chansons Il est infâme ce poème de cœurs meurtris Corps cadavre calciné Gouffre traversée déchirure Il est trop laid pour parler de nous ce poème barbare sanglant affreux Comment peindre tes pieds avec des chaînes? Je me noie poète de tes larmes tes cris douloureux Il m’est impossible ce poème Carnivore Cannibale Charognard Il fait printemps quand Nos corps s’entrelacent Sans cale sans vague sans bateau Je veux parler de toi quand il fait saison bleue Quand toutes fleurs s’inventent des épines Pour coudre les blessures Pour libérer la vie. JJJJRolph




72 vues0 commentaire

Comentários


Post: Blog2_Post
bottom of page