top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurCretté Alexandra

Ces murs qui ne parlent que de moi - un poème de James-Son Derisier


J'existe à travers ces mûrs délabrés


De la poussière

calquée comme dessin transparent



Mes pensées se noient dans

ces vers décousus

ces paroles pour clouer ma rage


Je me cache dans l'ombre de ces cercueils cloués sous le poids des mots



Un défi

On vit puis on rit


Ma trêve tourne et je rive mes yeux à cette trace indécise


Du chant pour ambiancer la vie

Comme le son d'un lambi annonçant le cri de force


Je m'égare dans tes pas

en quittant ce train défectueux


Je rêve de la vie





85 vues0 commentaire

Comments


Post: Blog2_Post
bottom of page