top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurCretté Alexandra

Cayenne, un poème de Dorvil Rossiny

Dernière mise à jour : 4 mai 2021




Cayenne

Un œuf brisé

Délaissé

Crevassé de folie

Fripé de raison





Raciste infecte

Émonde les esseulés




Cayenne

Fille des eaux

Dans ta cours

Sous tes amandiers

Abhorre l'autre


Près de la rive

Profane l'enfant


Un œuf brisé

Hébergé par la souffrance

vermeille de la croix

impuissante aux métèques



La misère méprise l'Orient

Sous le soleil

maculé de fatigue


Exposé son corps vis-à-vis de

la grise marine


Mais la sphère bleue

demeure insensible

Là le si et le rien tous sont méprisés


Inhospitalière demeure la ciudad



Du balais

Oh étranger

Si et rien sont dispersés



Cayenne

Un œuf brisé

Délaissé

Au tréfonds des allogènes







281 vues0 commentaire

Commentaires


Post: Blog2_Post
bottom of page